unkinDès ce mois de juillet, des bourses aux étudiants finalistes de l’ESU

 

Comme promis par le gouvernement, le paiement des bourses aux étudiants finalistes des Institutions publiques d’enseignement supérieur et universitaire, sera effectif dès ce mois de juillet.

L’information a été livrée à la presse mercredi 4 juillet, par le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et universitaire, Sylvain Ngabu Chumbu, au sortir d’une séance de travail au ministère du Budget, avec une délégation des gestionnaires des Instituts publiques de l’Enseignement supérieur et universitaire de la ville de Kinshasa.

De concert avec le ministre du Budget, Adolphe Muzito, les modalités de paiement de la bourse ont été donc examinées. « Nous sommes ici pour mettre au point les modalités pratiques de paiement des bourses, décidé par le gouvernement, en faveur des étudiants finalistes de graduat et de licence », a expliqué Sylvain Ngabu Chumbu.

A en croire le ministre d’Etat, ce droit sera accordé mensuellement aux étudiants régulièrement inscrits, pour un montant de 30 dollars américains. Cela, compte tenu du volume du budget de l’Etat pour l’exercice 2007, qui prévoit dans la rubrique bourse aux étudiants (finalistes) une enveloppe de plus ou moins 6 millions de francs congolais. Tant il est vrai que l’exercice 2006-2007 prend en compte le mois de juillet en cours jusqu’à fin septembre 2007. « A partir du mois d’octobre, commencera le paiement des bourses pour les nouveaux étudiants qui viendront l’année prochaine », a précisé le ministre d’Etat chargé de l’ESU.

Le trafic des listes à sanctionner

Quant aux étudiants de l’intérieur du pays, des instructions formelles seront transmises à tous les « chefs des conférences » des provinces. De même que des dispositions seront arrêtées pour éviter le gonflement des effectifs. Pour ce faire, le ministre d’Etat a promis de veiller que le nombre d’étudiants effectivement inscrits en 3ème année et en 2ème licence, soit connu.

« Nous avons le nombre, mais nous allons le vérifier et le contrôler », a-t-il souligné. Dans le même ordre d’idées, l’attention des représentants des Instituts supérieurs et universitaires de Kinshasa, a été attirée sur l’établissement des listes. Celles-ci ne doivent à aucune façon, être l’objet de trafic de nombre. Ainsi, dans le cas contraire, ont-ils été prévenus « les têtes vont tomber ». Pour ce faire, les listes remises, ont été restituées pour une vérification supplémentaire.

Elles seront déposées aux ministères de l’Enseignement supérieur et universitaire (Esu) et du Budget, au plus tard le lundi prochain. S’agissant du montant de 30 dollars américains, il est provisoirement fixé. Il pourra être revu à la hausse. Prochainement, la bourse pourra être étendue à tous les étudiants de licence des institutions publiques, voire des Instituts supérieurs et universités non étatiques.

En ce qui concerne la modalité de retrait de l’argent par les Instituts supérieurs et universités de Kinshasa, elle se fera par voie bancaire. Cette disposition va ainsi obliger les concernés à disposer d’un compte bancaire. Pour le ministre d’Etat Sylvain Ngabu Chumbu, la réinstauration de la bourse permettra d’alléger tant soit peu la charge des étudiants finalistes appelés à effectuer de travaux de fin d’études, tels que le mémoire de 2ème licence.

Les étudiants qui vont redoubler auront également droit à cette bourse. Pour rappel, c’est au début des années 90 que la bourse a été supprimée, sur une décision du gouvernement de l’époque.

© Dovin Ntelelo Diasonga