conseil_des_ministresKinshasa, 21/07/2007 / Politique
Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange a présidé le vendredi 20 juillet 2007 la réunion du Conseil des ministres.

La commission gouvernementale chargée de réconforter nos compatriotes brutalement refoulés d’Angola a remis au nom du président de la République un lot de médicaments, des vivres et des non-vivres. La grève des régies financières a mis la puce à l’oreille des membres du gouvernement. Désormais, l’article 39 de la Constitution est brandi à tout contrevenant. La ministre du Portefeuille a, quant à elle, réussi à faire passer quatre projets de lois relatifs à la modernisation du cadre institutionnel et juridique sur les entreprises publiques. Tels sont les points saillants du conseil du gouvernement de vendredi à lire dans l’intégralité ci-dessous.

Le Président de la République a présidé le conseil des ministres hebdomadaire à la Cité de l’Union africaine (Ua). L’ordre du jour comportait deux points, à savoir :

1) Point d’information du Premier ministre ;
2) Examen des projets des lois et adoption de leurs notes techniques.

Abordant le premier point, Son Excellence Antoine Gizenga Fundji, Premier ministre, chef du gouvernement, a rappelé aux membres du conseil l’obligation de présenter leur rapport des missions effectuées à l’intérieur ou à l’extérieur du pays endéans 8 jours. La question de l’esprit d’harmonie, d’unité de commandement, et de concertation au sein des cabinets ministériels.

Relayant le Premier ministre, le vice-ministre de l’Intérieur et de
la Décentralisation a fait part aux membres du gouvernement de la mission gouvernementale effectuée du 17 au 18 juillet courants dans la province du Katanga et plus précisément à Musumba, en territoire de Kapanga, district du Lualaba, en vue d’apporter un message de réconfort du Président de la République et du gouvernement aux compatriotes refoulés de l’Angola. et du gouvernement aux compatriotes refoulés de l’Angola.
A cette occasion, la délégation gouvernementale a aussi procédé à la remise de 15 tonnes des produits composés essentiellement des médicaments, des vivres et des non-vivres.

Le ministre des Finances a, quant à lui, informé les membres du gouvernement du mouvement de grève déclenchée à l’Ofida, à
la Dgi et à la Dgrad depuis le vendredi 06 juillet dernier à l’initiative de l’intersyndicale des régies financières pour revendiquer le paiement des rétrocessions des mois d’avril et mai 2007 ainsi que le paiement de la prime de performance du 4ème trimestre 2006 en faveur des cadres et agents desdites régies.

Au terme de plusieurs concertations, un protocole d’accord a été signé le 16 juillet 2007 entre le ministre des Finances et la partie syndicale. Cette dernière s’est engagée formellement à faire arrêter le mouvement de grève pour que le travail reprenne le mardi 17 juillet 2007 dès le démarrage de la paie de la prime de performance. A ce propos, le conseil des ministres a pris la résolution ferme, en ce qui concerne les services de l’Etat, de faire respecter scrupuleusement, en matière de grève, l’article 39 de la Constitution.
Abordant le deuxième point inscrit à l’ordre du jour, Madame la ministre du Portefeuille a fait la présentation du projet de modernisation du cadre institutionnelle et juridique régissant les entreprises publiques composé de quatre projets de lois :

1. Projet de loi portant transformation des entreprises publiques ;
2. Projet de loi relative au désengagement de l’Etat ;
3. Projet de loi portant disposition générale applicable aux établissements publics ;
4. Projet de loi relative à l’organisation et à la gestion du portefeuille.

Après échange, les membres du gouvernement ont adopté les 4 projets de loi de la réforme qui entrent dans le cadre de son programme d’action. Ensuite, le conseil des ministres a entendu et accepté les résultats des études stratégiques et évaluation du Copirep relatifs à
la Sncc, à la Rva, au contrat de gestion de la Gécamines avec la firme Sofreco.

S’agissant du contrat Gécamines–Sofreco, le gouvernement a opté pour sa reconduction pour 12 mois aux mêmes conditions en terme des ressources humaines et financières en vue de consolider les acquis obtenus en terme d’amélioration de la production et du climat social.

Quant à
la Rva et à la Sncc, l’optique de contrat de gestion a été obtenue. Le ministre des Transports et Voies de communications ainsi que la ministre du Portefeuille transmettront un rapport avec résultats détaillés et propositions disponibles à cet égard. 

Je vous remercie.

© Le Palmarès