gizenga_3Il nous revient de Kinshasa, que le parti des lumumbistes unifiés (PALU) affiche un comportement indigne et très peu démocratique en RDC et spécialement dans la capitale, Kinshasa.

Le parti du premier ministre impose une véritable dictature en RDC pire que le MPR. Tous les jours des cellules de ce parti se réunissent dans différents coins de la république autour des photos du premier ministre.

Les membres du PALU obligent les mamans des marchés, les policiers des communes, les jeunes chegués à chantonner des hymnes en l’honneur de leur président et racontent des histoires héroïques de GIZENGA et passent leurs temps à critiquer THISEKEDI et BEMBA.

Chaque matin de 6 heure à 9 heure, la même scène se répète, comme un rituel ; des foules se regroupent autour des effigies de GIZENGA ( commandées à Bruxelles auprès de l'ambassadeur Jean-Pierre Mutamba) et des centaines des gens chantent en sa gloire, des chroniqueurs relatent les hauts faits de ce dernier et expliquent aux passants les cinq chantiers de joseph kabila ainsi que l’implication de GIZENGA dans la réalisation de ces projets et personne ne peut s'opposer au risque d'être arrêté et transféré en prison.

Ils  oublient de dire aux congolais que GIZENGA n'a ni lu, ni écrit depuis 46 ans et qu'en cultivant la haine envers les vrais leaders de l'opposition, la population qui n'est plus naïve les attend au tournant. Ce monsieur est à la tête d'un gouvernement pléthorique et budgétivore qui n'a encore rien fait de palpable depuis sa mise en place.

Après 32 ans de MOBUTU et plus de 10 ans de KABILA, les congolais n’ont plus besoin de dictature. Nous avons été aux élections pour qu'une ère nouvelle voit le jour .

Monsieur GIZENGA, vous vous engagez dans une voie dangereuse

© Liévin Gamba