deraillement_rain_kasai_oriental © Xinhuanet 04/08/2007

La Belgique a décidé de mobiliser les militaires belges qui se trouvent pour l'instant à Kananga (centre de la RDCongo) afin de prêter main forte aux équipes de secours et aux victimes de la catastrophe ferroviaire qui a fait au moins 100 morts, a annoncé vendredi le ministre belge de la Défense André Flahaut dans un communiqué.

Une ambulance du Groupe d'observation militaire des Nations Unies (UNIMOG) avec matériel et personnel médical de base partira (de Kananga) vers le lieu de la catastrophe, a indiqué M. Flahaut dans le communiqué.
 
Le ministère belge de la Défense a également décidé d'acheminer sur place des rations de secours de manière à subvenir aux besoins des blessés restés sur place et de mettre, dans la mesure du possible, l'avion de transport C-130 "Hercules" belge qui se trouve à Kinshasa à disposition afin d'acheminer des équipes médicales et du matériel médical de Kinshasa vers Kananga.

Le déraillement mercredi soir d'un train de marchandises reliant Ilebo à Kananga (chef-lieu du Kasaï occidental), dans le centre de la RDCongo, a fait au moins 100 morts et 120 blessés, selon le porte-parole du gouvernement congolais, Thoussaint Tshilombo Send, qui est également ministre de l'Information.

La vétusté du réseau ferroviaire est à la base du déraillement du train, a indiqué l'administrateur délégué général (ADG) de la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC), Médard Ilunga.

© Copyright Xinhuanet