La publication de l’interview de J. KABILA par la presse en RDC est-il un lapsus revélateur?

Une interview supposé canular de Joseph KABILA circule sur le Net depuis quelques jours. Cet interview supposé canular a été entièrement repris par le journal UHURU, dont l’actionnaire principal n’est autre que Monsieur Didier KAZADI NYEMBWE l’ancien responsable des services de renseignements congolais l'ANR (donc bien informé sur le séjour du Raïs aux USA). Par contre, aucun journal de l’Opposition au régime de Kinshasa n’avait repris cette interview qui transpirait l’Intoxication, bien qu’elle pouvait en faire ses choux gras ! Mais ce qui est étonnant, c’est le zèle avec lequel le rédacteur en chef du journal UHURU a commenté cette interview qui au demeurant, présente Joseph Kabila comme un ultranationaliste et anticapitaliste occidental, Père de la BOMBE NUCLEAIRE de l’Afrique Noire. Cette grosse gaffe n’est-elle pas révélatrice de non-dit de ce régime?

D'après une dépêche de digitalcongo.net, le journal UHURU vient de limoger son rédacteur en chef Monsieur Willy TSHITENGE pour une faute professionnelle grave. Le régime Kabiliste veut-il nous faire croire que le patron de ce journal ne lit pas, au minimum, la Une de son propre journal? C'est inquiétant. La propre sœur jumelle de Joseph Kabila, en la personne de Janet Kabila, patronne du site Internet digitalcongo.net avait aussi repris la même interview sur son site pendant près de quatre heures, avant de se rendre compte de l’ampleur des dégâts. Va-elle aussi rendre son tablier ?

Qu'est-ce qui a poussé Monsieur Willy TSHITENGE journaliste professionnel attaché à la présidence à ne pas se méfier des propos attribués à son président qu'il côtoie tous les jours ? En lisant cette interview, a-il peut-être reconnu des propos déjà entendus par ailleurs dans les longs couloirs silencieux de la Présidence de la République ? Nous sommes en droit de nous poser des questions légitimes, étant entendu que Joseph KABILA à comme tuteurs des anciens compagnons du défunt président Laurent Désiré KABILA, tous Maxistes et Communistes pro-Russes et Chinois de la trempe de YERODIA Abdoulaye Ndombasi, Didier KAZADI Nyembwe, Baby MBAYI, Pierre -Victor MPOYO, pour ne citer que ceux là. Ces individus sont parmi ceux qui ont poussé Laurent Désiré KABILA vers un radicalisme suicidaire. Nous savons comment l’histoire éphémère de ce dernier s’est terminée ! Le récent accord de coopération avec la Chine populaire est la quintessence de ce qui précède.

Le visage de Joseph KABILA qui a séduit la communauté internationale en général, les capitalistes de tous bords en particuliers, n'est-il pas un Vrai Faux? Louis MICHEL doit se poser la question concernant la face cachée du "Cheval" sur lequel il a misé tout l’argent des honnêtes contribuables européens, 500 millions d’Euros. Le dictateur Mobutu avait commencé comme un ardent défenseur des intérêts occidentaux. Cela ne l'a pas empêché de Nationaliser (La zaïrianisation), brutalement sans aucune mesure de compensation, toutes les entreprises étrangères dans les années septante. Vu l’ambivalence, les accès de violence répétée du régime de Joseph KABILA et son mimétisme des 32 ans du pouvoir de MOBUTU, ce scénario cauchemar pour les entreprises étrangères risque fort de se reproduire !

La bourde des proches de Joseph KABILA, concernant cette interview, est un lapsus révélateur. Cet événement, risible à priori, doit être pris en considération par tous les Bureaux d’analyses géopolitiques et géostratégiques du monde. Il faut que les analystes politiques congolais et occidentaux se posent les bonnes questions, comparent ce qui est comparable et sortent de leur vision manichéenne de la politique congolaise. Il n'y a pas des Mobutistes d'un côté et des démocrates de l'autre. Il y a un président mal élu, qui applique un mimétisme dangereux et inquiétant vis-à-vis des 32 ans de pouvoir du dictateur MOBUTU. Il bénéficie d’une part des 32 ans d’expérience des collaborateurs de MOBUTU, et de l’autre part celui des anciens camarades, Communistes et Maxistes, de Laurent Désiré KABILA. Si on persiste à lui pardonner ses crimes bien connus, depuis l’entrée de l’armée rebelle de l’AFDL dans la province martyre du KIVU en 1996, nous allons tous nous mordre les doigts dans un avenir proche.

Par ailleurs, le monde civilisé se mobilise afin de dénoncer la répression barbare contre les Moines Bouddhiste et la population civile à Rangoon en Birmanie. Les citoyens du monde civilisé appellent à des sanctions immédiates contre le régime militaire. Pourtant au mois de septembre 2007 nous avons fêté un an des événements sanglants survenus à Kinshasa, Lubumbashi, Goma, Bukavu et Kisangani où des chaînes de radio et télévision privée ont été brûlées. Certains confrères furent assassinés et d’autres gravement blessés par les éléments de la garde personnelle de Joseph KABILA. Le pêché capital aux yeux du régime est le simple fait que ces médias ont osé présenter l’information autrement que la ligne officielle ! La démocratie est impossible, la sécurité ne viendra pour personne, tant qu'il n'y a pas de justice, de véritable Etat de droit où personne ne sera au dessus de
la Loi. Ne nous parlez surtout pas de donner du temps au temps. Le temps n'est pas un ingrédient pour apporter la justice et l'Etat de droit dans un pays. Si c'était le cas, ça se saurait.

La justice et l'Etat de droit n’arrivent qu'à la suite d'une lutte véritable et des pressions réelles sur les oppresseurs. Les intérêts économiques de certains en RDC ont pris le dessus sur le bon sens et le simple respect pour la vie des paisibles citoyens congolais. Le laxisme vis-à-vis du régime KABILA et ses dérapages chroniques, ne fait qu'induire une idée fausse qu'en « gagnant » les élections, il a signé un contrat à durée indéterminé pour diriger le Congo. Ceci nous fait penser au dictateur Joseph Désiré MOBUTU qui s’était mué en MOBUTU Sese Seko pour signifier à ses détracteurs son immortalité au pouvoir. Et, si Joseph KABILA Sese Seko remettait les couverts ? L’histoire a un vilain défaut, celui de se répéter. Un observateur averti en vaut deux !

Désiré Katompa
03 octobre 2007 23:54:39