Presse_Media_RDCDans les rares journaux parus ce samedi, la politique belge et la remise de Germain Katanga à la CPI se partagent la vedette.

Le tribalisme à la belge vu de Kinshasa

La visite qu’effectue en Rdc le ministre belge de la Défense, André Flahaut, a suscité des critiques de la part de son collègue Karel De Gucht. Cette sortie de notre Karel national, spécialiste des déclarations aussi bruyantes qu’incongrues est déjà vieille d’une bonne semaine, mais elle fait, de façon inattendue, la Une d’un journal congolais !

« De Gucht dénonce la visite d’André Flahaut à Kinshasa », annonce en manchette Le Palmarès dans sa livraison de ce samedi matin.

Le Palmarès rapporte que pendant que les dissensions entre Flamands et Wallons ont pris une ampleur inquiétante au sein du gouvernement de Guy Verhofstadt dans la gestion du dossier congolais, le ministre belge des Affaires étrangères est revenu à la charge pour dénoncer encore la visite de son collègue de la Défense, André Flahaut, arrivé à Kinshasa depuis mercredi de la semaine dernière.

Pour Karel De Gucht, la visite au Congo de M. Flahaut est un mauvais signal, alors que le pays connaît de nouvelles flambées de violence. Selon lui, la visite n’a pas été discutée politiquement au préalable, écrit le journal belge De Morgen.

Flahaut n’a rien à dire en tant que ministre sortant, a estimé De Gucht qui qualifie son collègue de « plutôt radical et incontrôlable ».

D’autre part, comme la coopération militaire belge a participé à la formation des FARDC, n’est-il pas logique que le Ministre de la Défense aille se rendre compte sur place, précisément au moment où ces troupes sont engagées, et n’est-ce pas là un acte normal de suivi dans l’application d’une décision prise en commun à l’époque où le gouvernement n’était pas en affaires courantes ? 

Il semble que les journalistes congolais aient quelque mal à s’adapter au fait que, en période pré- ou postélectorale, les déclarations des hommes politiques s’inspirent souvent de la plus plate démagogie. Le parti de Mr. De Gucht a été le grand perdant des élections et ne se retrouve associé aux négociations dites de « l’orange bleue » qu’à la remorque du MR. Il s’efforce donc de plaire en tirant à boulets rouges sur un Wallon, pour plaire à son opinion publique, et sur un socialiste, pour plaire aux libéraux. Et il l’a fait avec sa balourdise habituelle. C’est aussi lamentable et plat que cela !

Germain Katanga et la situation à l’Est

Le « boucher de l’Ituri » fait le gros titre à la Une de L’Avenir, mais il est vite évident que cet article fulminatoire et vengeur (illustré d’une double photo rapprochant les visages de Katanga et de Ruberwa) a sa principale « cible » ailleurs…

La raison de cette diatribe est, évidemment, la « sortie » de l’ex-VP Azarias Ruberwa sur son média favori : les ondes de RFI, et sa suggestion (au vrai : son exigence) d’une amnistie pour Nkunda et ses hommes. Selon toute vraisemblance, en cette occasion, le leader du RCD est arrivé à la gare après le passage du train…

L’Avenir rapporte qu’avec le transfert de Germain Katanga à la Cpi, « Les choses se gâtent pour le Rcd »

Selon le confrère, le gouvernement, la société civile de la Province Orientale et Human Rigth Watch réclament l’arrestation de ceux qui ont financé et armé les mouvements politico-militaires ayant semé la mort en Ituri et dont certains se trouvent en Ouganda, au Rwanda et en Rdc. 

L’opinion se souviendra que par la voix de Moïse Nyarugabo, le Rcd avait menacé le 16 décembre 2002 à Pretoria de ne pas signer l’Accord global et inclusif parce que les Fac avaient chassé les éléments de l’Upc d’une localité qu’ils occupaient. Par cette menace, s’établissait l’axe Rcd-Upc-Fpr, écrit L’Avenir.

On ne pourra pas ne pas noter que ces faits sont liés à la question « tutsi ». Au nom de la protection de la minorité tutsi, Kigali n’a pas hésité à instrumentaliser les organisations comme l’Afdl (traitée de conglomérat d’aventuriers par feu Laurent-Désiré Kabila), le Rcd, l’Upc et, maintenant, le Cndp de Laurent Nkundabatware.

© CongoForum, le samedi 20 octobre 2007