andre_flahautPour le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht, la visite au Congo du ministre de la Défense André Flahaut est un "mauvais signal", alors que le pays connaît de nouvelles flambées de violence

Selon De Gucht, la visite n'a pas été discutée politiquement au préalable, écrit De Morgen jeudi. Depuis le début du mois, des violences ont éclaté dans l'est du Congo, causant la fuite de centaines de milliers de personnes. C'est justement dans l'est que Flahaut rencontre le président Kabila. "Flahaut va dire au revoir", a réagi sarcastiquement le cabinet Verhofstadt.

Pour Karel De Gucht, il s'agit d'un "très mauvais signal. Mais les Congolais savent bien que Flahaut n'a rien à dire en tant que ministre sortant. Ils sont suffisamment intelligents pour relativiser cette visite". De Gucht qualifie le ministre de la Défense de "plutôt radical et incontrôlable". Dirk Van der Maelen (sp.a) a aussi condamné la visite de Flahaut. Pour lui, cette visite dépasse les "affaires courantes".

Karel De Gucht souhaite que le nouvel accord de gouvernement donne une rôle de coordinateur à son successeur. "Je ne veux pas intervenir sur le terrain de la Défense ou de la coopération au développement, mais je ne veux pas que ces ministres prennent des initiatives qui vont à l'encontre de notre politique", explique-t-il.

© Belga | Source