RTNC : 11 journalistes et un technicien suspendus pour association subversive
Kinshasa
| 02 Décembre 2008 à 20:29:09
Hits : 2185

Voir les photos de la Manifestation Bruxelloise du 12 novembre 2008

La décision est tombée ce mardi à Kinshasa. radiookapi.net a contacté le président de la délégation syndicale de la RTNC. Israël Ntumba a affirmé qu’il devait d’abord consulter ses pairs avant toute déclaration. Selon Journaliste En Danger, ces journalistes ont été suspendus pour avoir diffusé, ou monté, des images d’une marche organisée à Bruxelles contre la guerre. A cette occasion, on pouvait voir une pancarte exigeant le départ des autorités du pays.

D’après la lettre qui suspend ces journalistes de la radio télévision nationale, il leur est rapproché « d’appartenir à une organisation mystérieuse à visée subversive au sein de l’entreprise ».

Jed déplore le fait que le traitement de l’information à la RTNC ne se fasse qu’en faveur d’une seule voix. Donat Mbaya Tshimanga, üprésident de Jed, demande la création de la radiotélévision des services publics : « Suspendre une douzaine de journalistes parce qu’il y a eu une maudite pancarte, que quelqu’un a estimé que le président doit partir. Ce n’est pas parce qu’il y a une pancarte que cela doit se réaliser nécessairement. La RTNC, qui s’appelait OZRT à l’époque, et qui avait été le lit de la dictature pendant 32 ans, n’a pas changé du tout. Son traitement de l’information est resté le même. C'est-à-dire, la voix de son maître. Et nous, nous interpellons les députés à ce sujet. Il faut inventer la radio et la télévision de service public. La RTNC est confisquée, et toutes les opinions n’y passent pas. Et je crois que la suspension de ces 12 journalistes est une occasion pour que les députés puissent initier des lois pour créer un service de radio et de télévision public, sur lequel toutes les opinions peuvent d’exprimer librement, sans que des gens puissent être suspendus aux motifs fallacieux. »

Pour l’ADG de la RTNC, Kipolongwa Mukambilwa, c’est une mesure administrative dont il ne peut parler à la presse.

Copyright Radio Okapi

Note : Les journalistes incriminés n'ont fait que leur travail. La liberté de la presse doit être respectée dans tout état qui se dit démocratique. Je profite de l'occasion pour saluer la bravoure de tous les journalistes congolais assassinés, torturés, incarcérés ou intimidés. Puisse le Seigneur vous protéger ainsi que vos familles pour le valeureux et dangereux travail que vous accomplissez. Mes sincères respects,

Voir toutes les photos de la Manifestation Bruxelloise du 12 novembre 2008

Dunia SENDWE

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

Manifestation_Congo_12_novembre_2008_182Manifestation_Congo_12_novembre_2008__12_

Manifestation_Congo_12_novembre_2008__30_

Manifestation_Congo_12_novembre_2008__34_

Manifestation_Congo_12_novembre_2008_159

Manifestation_Congo_12_novembre_2008__40_


Manifestation_Congo_12_novembre_2008__38_Manifestation_Congo_12_novembre_2008__29_

Manifestation_Congo_12_novembre_2008__5_